• Julia B. Paprass'

Le SIREN / SIRET


Toute entreprise possède 2 numéros d'identification : un Siren et un Siret.

Un code APE vient compléter pour identifier le type de l'activité.

Ils sont attribués à la suite de la demande d'immatriculation de chaque entreprise (quel que soit son statut).


La demande d'immatriculation se fait auprès du CFE (centre de formalités des entreprises) dont l'entreprise dépend.

Lorsque l'immatriculation est effective, l'Insee attribue les numéros Siren et Siret,mais c'est le CFE qui les communique à l'entreprise.

Le Siren et le Siret sont indispensables à l'entreprise pour communiquer avec les administrations et avec les clients (factures).


Le Siren

Le numéro Siren est l'identifiant national de l'entreprise.

Il est composé d'une suite aléatoire de 9 chiffres.

Il permet d'accéder à toutes les informations juridiques et financières qui caractérisent l'entreprise.

Il est attribué à vie.

Il peut être supprimé dans seulement certains cas : lors d'un décès ou d'une cessation d'activité (pour une personne physique) ou lors d'une liquidation (pour une personne morale).

Il doit être reporté sur la feuille de paie des salariés et sur de nombreux courriers et formulaires administratifs.

Il déclenche automatiquement l'inscription de l'entreprise sur le répertoire Sirene. Le CFE transmet à l'entreprise son certificat d'inscription au Sirene. Le répertoire Sirene recense l'identité de toutes les entreprises établies en France quel que soit leur statut.

Le numéro Siren rentre dans la composition d'autres numéros d'identification d'entreprise : le Siret, le numéro RCS, le numéro RM et le numéro de TVA intra-communautaire.

En cas de modification de votre situation (et celle de votre entreprise) ou de changement d'activité principale : vous devez signaler chaque changement au CFE.


Le Siret

Le numéro Siret permet d'identifier géographiquement chaque entreprise ou chaque établissement de la même entreprise.

Il identifie le lieu où est produit l'activité du ou des établissements que détient l'entreprise.

Si l'activité est produite dans plusieurs locaux, chacun d'eux recevra un numéro Siret différent.

Il est composé de 14 chiffres : le numéro Siren (9 chiffres) + le numéro NIC (5 chiffres). Le NIC (numéro interne au classement) définit l'emplacement géographique.

Il change donc à chaque fois que l'adresse d'un établissement change. Ce changement doit être signalé au CFE (centre de formalités des entreprises) qui fournit alors un nouveau numéro Siret à l'entreprise.

Il doit être reporté sur la feuille des salariés qui travaillent dans l'établissement.

Il doit figurer sur les factures de l'entreprise.


Source : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout